Les petits bonheurs de juin

Nouveau mois, nouvelle liste. 30 jours, 30 bonheurs.

Alors, quels sont mes instants sourire de juin ?

  1. Découvrir la vie de château. Enfin, l’imaginer en visitant celui de Versailles, les jardins et Trianons qui vont avec.
  2. M’émerveiller devant la beauté des paysages de nos régions en cette saison et tout particulièrement devant les coquelicots semés au gré du vent.
  3. Ressortir une robe que j’avais faite il y a 10 ans pour des mariages, la remettre, constater qu’elle me va toujours et recevoir des compliments sur ma tenue du jour.
  4. Courir sous une pluie d’orage. 200m, moins d’une minute, se retrouver trempée comme si j’étais passée sous la douche. Se changer dans une voiture dans la limite des deux vêtements à portée de main et être emplie d’une joie enfantine.
  5. Reprendre le boulot après une semaine de vacances pleine d’énergie et abattre une belle quantité de travail.
  6. Un bal de pompiers. Le public était très féminin mais aux vues du spectacle donné, j’ai compris pourquoi…
  7. Un marathon traitement photos suite au shooting du mariage d’un ami. 1335 clichés pris. 761 conservés. 25h de travail de traitement et y prendre du plaisir en se disant que cela devrait en générer en retour.
  8. Les orages de fin de soirées, de façons pas très gentille et assez égoïste, car ils font fuir les bruyants badauds du bar d’été et me garantissent des soirées tranquilles.
  9. Une nouvelle journée de bureaux musicaux qui me permet d’avoir maintenant le mien pour moi toute seule. Mes collègues se réjouissent de ne pas être celles qui est bannie de l’open space mais je moi je savoure de ne plus avoir à supporter leurs nuisances sonores.
  10. Faire des crêpes. Et les manger surtout !
  11. Attaquer les réunions sur site de mon nouveau chantier et en profiter pour rendre visite à d’anciens collègues qui travaillent toujours dans mon ancienne société dont les bureaux sont sur le même boulevard.
  12. Refaire quelques sessions yoga/relaxation et être emplie de bien-être en suivant.
  13. Sentir l’odeur de l’air frais portée par la brise de ces soirées printanières.
  14. Dormir fenêtres ouvertes.
  15. S’entendre dire qu’on a réussi à remonter le moral d’une copine qui traverse une mauvaise passe.
  16. Avoir une ancienne collègue au téléphone qui te dis « je t’ai reconnue à ton sourire« . Je faisais du SAV téléphonique à cette époque. Et on me disait régulièrement qu’on « entendait » mon sourire. J’ai été surprise la première fois mais comme il y en a eu d’autre j’ai fini par me dire que ça devait être vrai. En fait je pense que je suis très expressive, quelque soit l’émotion, que je le veuille ou pas. Du coup même sans l’image, le son reste suffisamment tonique pour exprimer le physique. Je trouve le phénomène surprenant mais je le prends plutôt positivement. Je pense que ça va avec ma franchise et ma sincérité. Mes moyens de communication verbaux et non-verbaux sont raccords !
  17. Avoir comme un écho, quatre jours plus tard : un autre ancien partenaire professionnel avec qui je n’ai pas eu de contact depuis plus de six mois me téléphone et me dit : « ça fait du bien d’entendre ton sourire ». On dirait qu’ils se sont donné le mot !
  18. Recevoir un courrier du ministère de l’intérieur pour me dire que j’avais de nouveau mes 12 points de conduite.
  19. Envoyer un courrier à une entreprise pour lui signifier que je lance la machine pour la virer du chantier et me prendre en retour un compliment du patron me disant qu’il était très bien écrit et qu’il réutilisera certaines formulations. Moi qui m’attendait à me faire pourrir, j’ai été plutôt surprise. Comme quoi même s’il est incompétent, il reste beau joueur.
  20. Se faire surprendre par le retour de l’été.
  21. Traverser la ville a vélo en cette nuit la plus courte de l’année et ressentir la gaîté des nombreuses personnes qui sont là à fêter la musique qui s’élever à chaque coin de rue.
  22. Revoir une ex-collègue partie vivre aux Etats-unis. Décidément mes ancien.ne.s collègues ont bien rempli ce mois !
  23. Prendre une douche à la lueur d’une bougie. Petit bonheur d’autant plus grand que le contexte ne laissait pas présager un moment bien-être.
  24. Finalement poser une semaine de congés en août avec un petit projet de voyage en tête.
  25. Admirer la lune. Tantôt pleine, tantôt rousse, jouant à cache-cache avec les nuages ou encore se reflétant dans la Garonne.IMG_20180626_230512_404.jpg
  26. Tester le nouveau bar « branchouille » de Toulouse. Le service est à perfectionner mais la vue est vraiment sublime et encore plus à l’heure du coucher du soleil. Un vrai moment détente.
  27. Se retrouver à manger des huîtres et des moules sur la place du Capitole, un soir où la Bretagne me donnait du vague à l’âme grave à un marché « local » et bio installé sur la place.
  28. Y manger aussi une glace à la poire à tomber.
  29. Pouvoir rester dehors jusqu’à pas d’heure en étant juste couverte d’une robe légère.
  30. Voir les jours défiler et se dire que chaque en est un de gagné pour la santé de ma nièce bien trop pressée de pointer le bout de son nez. Ce réjouir que le mois de juin soit passer sans son arrivée.

Et vous, quoi de bon aux heures de juin ?

Publicités

5 réflexions sur “Les petits bonheurs de juin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s