Défi liste de Zénopia : bilan (positif) de 2016

On est encore en janvier. Il reste encore une paire de jours pour souhaiter la bonne année, donc je me dis que c’est encore acceptable pour le bilan bilan positif de 2016 des défis listes de Zénopia.

J’avoue que 2016 n’a pas été la meilleure de ma vie, donc j’ai du un peu me creuser les méninges…

Alors quels sont les 10 points marquants (et positifs) de mon année 2016 ?

  • L’événement le plus fort est sans conteste mon voyage à Bord de Belem. Pour ceux qui n’auraient pas suivi j’en ai parler en long en large et en travers ici, , aussi ou encore ici,  ici et  pour conclure avec ça.). Sortir de sa zone de confort, se confronter aux éléments, se sentir libre, se déconnecter pour se reconnecter, voila en très gros ce que m’a procurer cette aventure.
  • Vient ensuite l’arrivée de ma nièce. Je dis « ensuite » parce que chronologiquement c’est arrivé pendant mon voyage mais que j’en ai eu connaissance qu’après. Mais niveau émotion ça a été très fort. Bien plus que je ne l’imaginais.Je vous rappelle que j’ai démarrer ce blog avec des articles sur la non-maternité. Il faudrait faudra que je raconte plus en détail l’impact émotionnel généré par l’arrivée de ce petit bout.
  • Ma journée anniversaire. Oui je sais, c’est banal et égocentré mais ce jour est mon jour. Mon jour férié. J’en ai donc profité pour me faire chouchouter et voir les gens qui m’étaient chers (dans la limite du raisonnable géographique). En plus, cette année, j’ai dû bataillé ferme avec mon patron pour l’avoir. Allant jusqu’au chantage en lui disant que je risquais très fortement d’être très désagréable avec les clients ce jour-là et que ça risquait fort d’être contre-productif pour lui de ne pas me céder (surtout qu’il n’y avait aucune raison professionnelle sur laquelle il aurait pu s’appuyer. Non ce caprice n’émane pas d’une fillette de 5 ans. Je suis née un 2 août, je n’ai donc jamais eu d’école ce jour là. Par la suite mes premiers jobs m’ont permis d’avoir cette journée de libre et du coup j’en ai fait un principe. Si certains sont surpris, d’autres (comme ce patron borné) n’en voit pas l’intérêt, j’ai contaminé quelques personnes de mon entourage.
  • Mon anniversaire d’Erasmus. Vous allez dire que je suis toquée avec les anniversaire… Celui-là je n’ai pas cherché à le fêter mais les événements sont présentés de telle manière à ce que je le fasse. En effet j’ai embarqué à bord du Belem un 2 juillet à La Corogne. Cela faisait 10 ans jour pour jour que je quittais cette ville où j’avais vécu tant de choses intense. Cette journée fut une douce madeleine de Proust.
  • Mon nouveau Job. Car en plus d’avoir des patrons obtus, mon boulot était plein d’ondes négatives (SAV, bonjour !, en vrai c’est beaucoup moins drôles, mais y’a comme une ressemblance sur l’au revoir ). Après un an avec des collègues très sympas (heureusement qu’ils étaient là), j’ai donc quitter ce CDI ennuyeux et ennuyant avec plaisir pour un CDD (à l’avenir très floue pour des raisons de compta de la société) où je m’épanouis ! Même si sur le fond je continue à gérer des emmerdes, puisque je fais de la gestion de chantier, la forme n’a rien avoir. Alors non rien de rien, je ne regrette rien !
  • Ma (première) médaille. Et oui je n’ai jamais été une grande sportive et encore moins une compétitrice. Dans cet ancien job (dont je garderai de bons souvenirs quand même), j’ai fait deux séminaires dont un avec des olympiades. Lors de ces dernières, nous étions par équipe. J’étais dans celle du boss n°2 (celui avec qui je m’étais prise la tête pour mon congé d’anniversaire). Et j’étais aussi (et surtout) dans une équipe de mecs bien baraqués (-> sud-ouest->rugby). Je ne m’inquiétais pas trop pour les épreuves de réflexion (où j’ai effectivement largement apporté ma contribution – modestie quand tu nous tient) mais j’étais clairement le point faible pour les épreuves physique. Or je ne voulais pas être le boulet de l’équipe (même si j’en étais le poids plume). Je me suis donné à 100%. J’y ai laissé ma peau (au sens propre du terme ; un de mes genoux en garde encore une trace). Mais ça valait le coup car on a péter les scores. Bon on a eu que la médaille d’argent car, comme à l’accoutumé, c’est l’équipe du big boss qui a gagné par corruption. Mais j’étais trop fière. J’avais été à la hauteur (au sens figuré je précise au cas ou) de mon équipe. Je m’étais dépassée et j’ai gagné ma première médaille ! Comme quoi il n’y a pas d’âge pour les premières fois.
  • La reprise de contact plus fort avec une amie de Lycée. S’apercevoir que malgré les kilomètres et les années de distance ont se retrouve comme il y a 10 ans.
  • La reprise de la danse classique (barre au sol). Je suis encore plus toujours aussi raide et mal coordonnée mais la prof est tellement bienveillante que j’en sors détendue et dérouillée (en moins qu’avant). Ce qui change de mes souvenirs d’enfance où la prof (qui était aussi la mère d’une copine) me faisait sentir le cas sans espoir que j’étais…
  • Ma reconstruction. 2015 n’a pas forcément été simple mais elle s’est finie par un ouragan qui a sinistré ma vie sentimentale. 2016 a donc démarrée avec beaucoup de difficulté et de souffrance. Mais jours après jours, je me suis prise par la main pour avancer. J’ai trouvé quelques éléments qui m’ont bien aidé comme l’hypnothérapie (que je vous évoque ici) par exemple. Je constate aujourd’hui (eh oui, c’est l’intérêt des bilan) que j’allais bien mieux en fin d’année qu’en début.
  • Mon réveillon de fin d’année. Simple, au grand air (pur) de la montagne, en bonne compagnie et pleine d’énergie positive. J’ai fini l’année en gravissant les montagnes pour regarder vers l’avenir et accueillir 2017 avec l’envie de la vivre intensément. De l’optimisme plein le sac à dos.Quoi

          Quoi de mieux pour clore 2016 (et son bilan) ?

2016 copie.jpg

Suivez-moi sur Hellocoton

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

2 réflexions sur “Défi liste de Zénopia : bilan (positif) de 2016

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s